Juricomptabilité et évaluation d'entreprise

Fraudes, poursuites et l’industrie pharmaceutique

dreamstimeweb_651235_drugs

Doit-on avoir confiance dans l’industrie pharmaceutique et ses représentants et de leurs  firmes de lobbying? Le cartel de l’industrie phamaceutique représente environ une quinzaine de firmes qui existent depuis 1920.

Je suis de la génération où dans les salles de classe il y avait une enfant victimed e la thalidomide. C’était un médicament prescrit aux femmes enceintes contre les nausées. Résultat: déformations des mains et/ou des pieds( et autres défauts congénitaux) chez certains enfants. Le médicament affecterait l’ADN chez les enfants et il n’est pas certain si les descendants seraient affectés ou non. Il y a un site internet pour les victimes canadiennes de la thalidomide à l’adresse suivante: www.thalidomide.ca .

Dans les journeaux , on lit souvent que les résultats des recherche  publiés dans les revues scientifiques  sont , dans une forte proportion, financés par l’industrie pharmaceutique  en plus d’être biaisées:

A recent move by a major medical journal could provide more timely disclosure of alleged undisclosed conflicts of interests between researchers and pharmaceutical companies. The Wall Street Journal reported July 7, 2009, that the Journal of the American Medical Association (JAMA) has softened its policy demanding that anyone filing a complaint about unreported conflicts of interest must not reveal the information to third parties or the media while the investigation is underway. In an editorial published early in July in JAMA, editors modified the policy so that it does not explicitly require silence during the investigation, according to the Wall Street Journal.

JAMA has been criticized “for taking five months to acknowledge that a study it published last year on the use of antidepressants in stroke patients was written by a University of Iowa psychiatrist who failed to disclose he had a financial relationship with the maker of the drug studied,” according to the article.

Source:http://pharmaceutical-kickbacks.com/

Le dernier exemple est celui du Dr. Reuben , un anesthésiste accusé de fraude majeure aux États-Unis:

Les premiers éléments du dossier ont été révélés ces derniers jours dans les colonnes d’Anesthesiology News, la revue du groupement professionnel américain d’anesthésiologie. A dire le vrai l’abcès commençait à grossir depuis près un an. On vient de commencer à l’inciser mais il est encore loin d’être vidé. Au centre de la scène, donc : le Dr Scott S. Reuben, collaborateur du célèbre Baystate Medical Center de Springfield (Massachusetts). Cet anesthésiste est désormais  publiquement accusé de s’être rendu coupable de fraudes majeures.

Ces fraudes auraient été commises dans le domaine des essais menés sur des malades et qui conditionnent pour une part les autorisations de mise sur le marché des spécialités pharmaceutiques. En congé maladie depuis des mois, aujourd’hui injoignable, le Dr Reuben, dit-on, reconnaît les faits qui lui sont  reprochés ; des faits pour lesquels il pourrait, curieusement, ne jamais être poursuivi.

Source: www.Slate.fr

Selon Tranparency international dans son rapport de 2006, sur la corruption et la santé, le secteur pharmaceutique est exposé à la corruption ( le rapport compte environ 400 pages) :

Une des plus importante est le degré d’implication du gouvernement dans sa réglementation : des études d’autres secteurs ont indiqué que l’incidence de la corruption est sensiblement plus forte lorsque l’État garde une mainmise sur l’économie et une bureaucratie envahissante.   En l’absence de contrôles institutionnels stricts, les régulateurs de l’État peuvent prendre des décisions discrétionnaires plutôt que des décisions basées sur des critères uniformes. En outre, il existe de fortes asymétries d’information entre les malades et les médecins (voir chapitre 1). Les malades font confiance à leurs médecins pour leur prescrire les médicaments les plus efficaces pour leur cas, mais la décision des docteurs quant au médicament à prescrire peut être influencée par la pression des entreprises pharmaceutiques. Les systèmes de contrôle de qualité disposent souvent de manuels de procédures insuffisants qui peuvent entraîner la fabrication de médicaments de qualité inférieure.

Rajoutons quelques petites statistiques de l’effort de marketing de cette industrie aux États-Unis, selon la même source ( page 106) :

Au cours des dernières années aux États-Unis, les industries pharmaceutiques, de fabrication de matériel médical et de biotechnologie ont déboursé chaque année la rondelette somme de 16 milliards de dollars américains dans leur marketing aux médecins , avec plus de 2 milliards de dollars américains dépensés uniquement pour payer des repas, financer des réunions et des manifestations3. Les industries ont versé entre 1000 et 5000 dollars américains (et plus) aux médecins sous forme d’honoraires pour tenter de les convaincre de faire partie de leurs bureaux de conférenciers et pour les engager comme consultants bien rémunérés et membres de leur conseil consultatif. Par ailleurs, elles inondent les médecins de publicité journalistique, de quelques 90 000 aimables délégués médicaux. Elles paient les universitaires afin que ceux-ci les aident à élaborer du matériel éducatif et se lient d’amitié avec des étudiants en médecine en leur offrant des cadeaux tels que des livres, des stéthoscopes ainsi que des déjeuners et des dîners gratuits. De tels dons peuvent amener certains médecins à agir dans leur propre intérêt, et non dans celui de leurs patients. La marge entre des subsides tout à fait légaux entrant dans la politique de marketing d’une industrie pharmaceutique et des pratiques illégales est parfois très mince.

J’aimerais bien trouver une étude sérieuse sur l’augmentation des prix des médicaments. Surtout après la publication d’une hausse de 800% du prix du prémarin ( hormone pour les femmes ménopausées).  Il doit y avoir d’ autres médicaments dont le prix a subi  “une forte inflation ” . L e taux de rendement après impôts sur le capital investi varie entre 20% et 44% tandis que le rendement sur l’avoir des actionnaires atteint 70% dans certains cas selon l’étude de Léo-Paul Lauzon ( Analyse socio-économique: industrie pharmaceutique mondiale pour la période de dix ans 1996-2005, Montréal, Chaire d’études socio-économiques de l’UQAM, 2006, http://www.cese.uqam.ca/pdf/rec_06_industrie_pharma.pdf) .

Pfizer paiera une amende record aux USA de 2,3 milliards de dollars pour pratiques commerciales frauduleuses. Une amende de  22 millions pour la compagnie BIOVAIL . Tout  ça nous rappelle le scandale de l’anti-inflammatoire  Vioxx avec ses 4, 8 millards de dollars .

Les médicaments sont nécessaires, car la maladie existe. Cependant, la crédibilité de l’industrie pharmaceutique est rudement mise en doute, ce qui peut expliquer la controverse actuelle sur la vaccination contre la grippe AH1N1. Il est fort possible que le risque d’une pandémie soit très grand et qu’une vaccination massive s’impose pour protéger la population, mais la réputation de cette industrie, les poursuites, les conflits d’intérêts avec les agences  et  le corps médical font  qu’une partie de la population n’a tout simplement pas confiance. Il existe un climat de méfiance avec une multitude d’informations contradictoires que le consommateur  ne sait plus qui croire. Une des conséquences de la corruption est la perte de crédibilité d’une industrie. Ce ne sont pas toutes les entreprises pharmaceutiques qui magouillent, mais comment différencier le vrai du faux?

La corruption et le secteur privé -Partie 2 – Les solutions

transpint0021Les principes et les éléments préconisés par TI  sont les suivants:

Pour faire des affaires honnêtes ça prend des partenaires commerciaux honnêtes. Un devoir de précaution doit exister pour vérifier l’intégrité des partenaires . La concurrence doit être équitable entre les compétiteurs  pour qu’il y ait la confiance du public et des parties en cause. Il faut que les entreprises aient un comportement citoyen .L’entreprise doit adhérer à des normes liées à l’intégrité (ISo9000 , 14000 et 26 000 , UNGC, Gri G3 …etc) . La norme ISO 26000 est la norme liée à la responsabilité sociale de l’entreprise. Il faut favoriser l’adoption de ces normes et donner des incitatifs fiscaux pour les coûts liés à la certification.

Codes de conduite, transparence, publication, processus d’alertes par les employés de façon anonyme, ligne téléphonique de dénonciation garantissant l’anonymat et la protection du donneur d’alerte. La première façon dont les fraudes sont détectées sont par les donneurs d’alerte (whistleblower).

Les banquiers, les investisseurs et les donneurs de contrats pourraient exiger l’adhérence à des normes “éthiques” avant de faire affaire avec ces entreprises.

Du coté du gouvernement, il doit y avoir un changement dans la législation. Des lois plus dures avec des amendes importantes, exclusion de l’entreprise coupable de corruption pour  l’obtention de contrats gouvernementaux, etc. Je rajouterais pour l’entreprise et des principaux actionnaires-directeurs et ce, à vie et que les actionnaires actifs soient responsables personnellement des gestes de la corporation. Une levée du voile corporatif dans des situations précises.

Présentement, les mécanismes traditionnels de poursuite au pénal et au civile ne sont pas performants. La durée est longue et les coûts importants pour les parties qui voudraient poursuivre. Il faut développer un autre modèle plus performant pour la criminalité économique.

Repenser le rôle des comptables ou auditeurs ou développer un rapport correspondant aux objectifs d’anti corruption. S’ attaquer aux conflits d’intérêts des comptables et des auditeurs envers leurs clients.

Le journalisme d’enquête ou économique sont importants ainsi que le rôle des consommateurs:

Enquêter sur la corruption est difficile. Les procureurs, tout comme les journalistes, éprouvent des difficultés dans ce domaine, les personnes corrompues se donnant beaucoup de mal pour cacher leurs méfaits. Le nombre de paradis fiscaux et de sociétés-écrans qu’elles peuvent exploiter pour dissimuler leur butin est infini. Les journalistes peuvent toutefois mettre à jour la corruption et le font, ce qui constitue souvent la première étape vers un procès. Les plus grands alliés des journalistes sont les dénonciateurs : les vrais héros et héroïnes du journalisme, ce sont souvent eux. Ils ont le courage de divulguer des informations essentielles,mettant souvent leur emploi, quand ce n’est pas leur vie, en danger.  Ce qu’ils peuvent r pporter aux journalistes est inestimable, toutefois, et leurs histoires révèlent certains des cas de corruption les plus graves. Les dénonciateurs savent ce qui est réellement en train de se passer, parce qu’ils sont à l’intérieur du système et qu’ils sont placés aux premières loges pour observer les méfaits. Ce sont eux qui ont les informations cruciales permettant d’anéantir les dénégations faites publiquement par les personnes corrompues. Ils peuvent  indiquer avec précision qui a reçu des paiements illicites, quels montants ont été versés et par quelle voie.

Le pouvoir d’influence – messages subliminaux

J’ ai trouvé ce lien sur un blog , montrant comment nos idées peuvent être influencées.

YouTube Preview Image

Fascinant!

La corruption et le secteur privé -Partie 1

Scandales financiers, fraudes à l’encontre des investisseurs, pots-de-vin, processus de soumissions faussés , délits d’initiés, mensonges,  conflits d’intérêt, coûts de la construction de 10 à 20% plus élevé au Québec qu’ailleurs, prix plus élevé au Québec, prix moins cher aux USA de 20 à 30% qu’ici même en tenant compte du taux de change et de frais de livraison ( lors de la hasse du dollar canadien), collusion de certains propriétaires de stations d’essence pour maintenir un prix élevé, commissions d’enquête…La magouille dans le secteur de la construction, est-ce une nouveauté? Il y en a eu dans le temps de l’Expo,lors de la construction du stade et même avant.  Rien de nouveau au niveau de la collusion avec des fonctionnaires .La croissance rapide et vertigineuse de la rémunération des dirigeants,des analystes financiers  et des  courtiers sont des éléments renforçant la corruption.

La corruption est en hausse, de plus en plus et pour plusieurs , la corruption est devenue la norme. Selon le rapport  2009 de Tranparency International ( 362 pages):

…on relève d’importantes lacunes structurelles dans les systèmes d’intégrité des entreprises, comme les conflits d’intérêt affectant les responsables des principaux dispositifs de contrôle ; une insuffisance en termes de transparence et de responsabilité de la part des principaux marchés, acteurs du marché et mécanismes de surveillance ; et de graves manquements de la part des entreprises en matière de contrôle préalable, de gouvernance et d’intégrité.

Dans le rapport de 2009 de TI sur  le niveau de corruption des entreprises privées, on  identifie les lacunes suivantes:

  • une faiblesse des structures de contrôle ( exemple, le scandale Madoff et Lacroix au Québec;
  • conflits d’intérêts au niveau des contrôleurs financiers et bureaux de vérificateurs comptables, agences de notation;
  • la rémunération des dirigeants de grandes entreprises qui est  fonction de résultats à court terme au lieu de favoriser le long terme ( je rajouterais l’anonymat du titre de propriété des entreprises et la séparation de la propriété et de la gestion de l’entreprise);
  • Entreprises internationales qui exploitent le système bancaire , les paradis fiscaux, exploitation de la faiblesse des règlementations;
  • Évasion fiscale;
  • Échec des organismes publics de règlementation;
  • Corruption politique;
  • Augmentation de l’influence des lobbyistes et du nombre de lobbyistes;
  • Stratégies pour influencer les médias et les gens , création de faux groupes de citpoyens ( astroturf).

Tous ces éléments amènent dans une organisation, un climat où la corruption est la norme. Quand la haute direction est corrompue, les employés aux échelons inférieurs ne voient aucun intérêt à être honnête et cela encourage à être malhonnête ( “si eux le font, pourquoi pas moi aussi? ” )  ou bien, les personnes honnêtes quittent l’organisation. L’organisation devient de plus en plus corrompue et les gens à l’intérieur aussi ( à moins de délation). Les gens perdent confiance dans le système, dans le pouvoir politique , dans les organismes de règlementation. Les PME et les contribuables sont pris en otage et se sentent impuissants. Tous semblent au courant de la corruption, les journeaux regorgent d’articles sur les fraudes, la corruption et le dernier scandale de la semaine. Il semble que les autorités, le pouvoir gouvernemental soient incapables d’agir.

Est-il possible pour un maire, un député, un ministre de mettre fin à toute la corruption dans le milieu de la construction?  Est-il possible d’avoir un système financier “propre” où les gens ne perdront pas les économies d’une vie à cause de personnes malhonnêtes ? Les politiciens ont-ils du pouvoir sur ces questions?  Est-ce au delà de leurs compétences?


Pour arriver à combattre la corruption, 4 éléments ont été identifiés par Transparency International.

transpint001

Il faut consolider l’intégrité de l’entreprise  de l’intérieur par des codes de conduite, codes d’éthique, par l’auto-divulgation , par la publication régulière d’information.  La règlementation publique ( lois, sanctions)  , les systèmes de surveillance de conformité ( la vérification comptable et autre genre de vérification de conformité) et le contrôle provenant du publique ( consommateurs, journalisme) viennent rendre plus efficace la volonté d’intégrité de l’entreprise et de ses dirigeants.

…à suivre

Psychopathologie d’un crime financier

dreamstime_109088321Une équipe de chercheurs canadiens ont examiné la psychopathologie d’un crime financier ou comment  un leader d’une organisation devient un criminel financier et influence le comportement des autres employés. Douze étapes ont été identifiées lorsque des individus honnêtes se retrouvent impliqués dans un crime financier ou dans des comportements allant à l’encontre de l’éthique.Les étapes sont les suivantes:

These first four steps are: The perpetrator is hired into a position of power. Second step, personality and life circumstances affect the perpetrator in such a way that they recognise their power. In the third step “drivers” who turn a blind eye or condone certain activities come into view. The fourth step sees passive participants recognizing an opportunity.

In steps 5 to 8 the truth of escalating illegal activity is hidden.

In step 5 reluctant participants are drawn into the web of deceit by the “leader”. In step 6 distrust of the other people involved emerges. In step 7, the perpetrator recognizes they have their accomplices in a vulnerable position and begin to exploit that position. In step 8 bullying tactics become increasingly common as illegal goals are aimed for.

In steps 9 through 12 the perpetrator’s actions are challenged and publicised revealing the white-collar crime.

In step 9, the crime continues, but the perpetrators, trapped in their insatiable addiction, become more blaze, taking bigger risks, and seeking more lucrative exploits.

In step 10, an undeniable paradox becomes apparent, as the participants’ values and their behavior are now obviously in conflict.

In step 11, a whistleblower steps up to the mark and the leader loses control.

Finally in step 12, blame is laid at the feet of the perpetrator at which point they either deny everything or admit their guilt and seek forgiveness by laying bare their activities.”

Source: The 12-step path to white-collar crime

Fraude dans le milieu culturel et artistique

Il existe une pratique dans le milieu culturel et artistique de prendre un teneur de livres ou un technicien en comptabilité pour que ce dernier gère les finances personnelles d’un artiste, auteur ou musicien. Il arrive souvent que des artistes , musiciens, chanteurs, comédiens soient  peu intéressés aux affaires financières et engagent quelqu’un pour préparer et signer les chèques, payer leurs comptes et s’assurer que les fournisseurs soient payés à date et , en gros, gérer leurs comptes de banque au niveau quotidien. Donc, le teneur de livres fait les dépôts, signe les chèques et a plein accès aux comptes bancaires de l’artiste, à ses cartes de crédit et à ses actifs . Il arrive que cette personne puisse  même préparer les déclarations de revenus, suggérer des placements.

C’est  pour moi, signer, un paquet de chèques en blanc et il faut vraiment que le teneur de livres soit une personne honnête ( comment est-ce que l’on peut  vérifier l’honnêteté d’une personne dans le passé, le présent et surtout, le futur ?). Je rajoute les qualités suivantes à cette personne: intègre , irréprochable, droite, à l’abri des tentations, sans problèmes d’argent, sans problèmes de jeu, d’alcool, de drogue, de sexe compulsif, sans problèmes de fin de mois, sans goût de luxe, pas trop dépensier, qui vit selon ses moyens, qui ne manque jamais de travail , qui considère qu’il est bien payé, etc.Je trouve que les gens sont bien confiants et malheureusement, j’imagine le pire ( déformation professionnelle). Les ingrédients d’une fraude sont les suivants:

  • l’ occasion de pouvoir voler,
  • le manque de contrôle ou la croyance que le fraudeur ne se fera pas prendre parce qu’il y a manque de surveillance
  • des problèmes d’argent chez le fraudeur.

dreamstime_9110803

La comptable ( teneur de livres ) de Danielle Steele ( l’écrivain) depuis 15 ans est accusée d’avoir fraudé cette dernière d’une somme de 2,7 millions de dollars.

Utilisation des cartes de crédit, paiement de son salaire plus élevé que ce qui était préalablement entendu, fausses écritures comptables ( source: Fraudbaron).

Je peux très bien concevoir qu’un artiste ne s’intéresse pas aux questions d’argent ou qu’il y soit assez déconnecté (pour les affaires d’argent) pour ne pas vouloir s’occuper de la gestion de ses liquidités et qu’il veuille payer quelqu’un pour le faire à sa place mais il faut quand même mettre des chiens de garde qui ont l’oeil et qui sont allumés sur ce genre de dossier.

Mon conseil: Un comptable professionnel différent du teneur de livres ( et indépendant de cette personne)  qui fait la déclaration de revenus, qui prépare un état financier  et qui exerce une surveillance et une vérification en tenant compte d’un risque potentiel de fraude . Cette tierce personne doit être consciente des risques de fraude encourus par l’artiste et faire preuve de diligence. Donc, qui ne produit pas un rapport  financier sans regarder le risque de fraude et l’existence d’une fraude. Mieux vaut prévenir  que d’essayer de récupérer une somme d’argent d’un fraudeur. Il ne faut pas que les affaires de l’artiste soient entre les mains d’une seule personne .

Lors de son procès pour fraude, un suspect gagne 96 000$ à la loterie

dreamstime_6707809

Un individu de 63 ans suspecté d’une fraude de 88 000$ plaide coupable et gagne, durant les audiences de son procès ,  un prix d’une valeur de 96 000$ à la loterie. Il avait un problème de jeu!

A former radio executive who admitted that he embezzled to support an addiction to scratch-off lottery tickets found out during his preliminary hearing that he had won a $96,000 lottery prize.

Prosecutors said the prize money won by Paul W. Lyle will go toward paying restitution to his former employer, American Media Investments, which owns three radio stations in Pittsburg, five in Joplin, Mo., and five in Texas.

Lyle, 63, pleaded guilty Thursday to felony theft for embezzling an estimated $87,750 from American Media, where he was the company’s chief operating officer until his theft was discovered in May.

Source: FraudBaron

Une “Robine” des bois moderne!

dreamstime_5749533Une sentence d’un an plus un jour pour une Robine des bois moderne! Une directrice d’une banque au Michigan a été accusée pour une fraude de plus de 340 000$ s’étalant sur une période de 8 ans. Elle donnait des montants d’argent aux clients en difficultés financières et n’a jamais profité des sommes d’argent détournées.

Patricia Keezer, 53, said the embezzling began in 2000, when she would give needy people $2,000 at a time for car repairs, mortgage payments and taxes. Keezer commonly reversed bounced-check charges and other fees when she was a manager of Citizens Bank, formerly known as Republic Bank, in Manchester, 70 miles southwest of Detroit…

U.S. District Judge Marianne Battani chose to impose the minimum sentence for a convict to earn time off for good behavior.

“You are like a modern day Robin Hood,” Battani said of the folklore hero who stole from the rich and gave to the poor. “Those Robin Hood days are long over.”

Référence: FraudBaron

Lacroix: peine de 13 ans

Une peine de 13 ans pour Lacroix selon ce que rapporte Radio-Canada.

L’avocate de M. Lacroix avait précisé, avant le rendu de la sentence, qu’il y aurait un nouveau calcul de la peine de son client en tenant compte du temps déjà purgé, dans la foulée du plaidoyer de culpabilité qu’il a enregistré.

Quand on lit 13 ans, ca veut dire environ 2 ans pour une possibilité de libération conditionnelle…si on ne considère pas ce qu’il a déjà fait.

Invitation par courriel – une autre arnaque

Voici un autre courriel , pour gagner une belle somme d’argent, dans les millions…

How are you today? Hope all is well. Please be informed that I have decided to contact you for a fund transfer transaction worth the sum of US$ 10.8 million dollars into your reliable bank account as the sole NEXT-OF-KIN to the foreign deceased customer of our bank (an International Billionaire French Businessman) who was killed with his entire family by PLANE-CRASH in Central England atmost 3 years ago. Since his death occured, no body have show up as his next of kin for the claim because the account is untraceable. Upon the investigation I carried out from his records, I found out that his foreign business consultant who would have trace the account died earlier before the deceased. Therefore, this is a confidential and sealed deal.For the success of this transaction, you should apply and act as the only existing NEXT-OF-KIN to the deceased which our bank will replace the deceased account information through proper documentation in position of your own account. This transaction is risk-free, it will never harm your good reputation in your society because no one can trace the account, and on the instant of the transfer of the fund into your account, the chapter of this transaction will be closed entirely.Note that in a business of this nature, the bank dont want to know your difference between the deceased country, religion or believe because our bank inheritance law is against that. So, it is a preference for us achieve this success without any problem.Please note down that once the fund get transferred into your account, you will take 39% of the total sum while the rest will be for me as I will arrange myself down to your country to take my share.I need your urgent response and here is my private mobile number for easy communication.Please reply if you can be trusted in this deal. For more adivce you can get back to me on my private mobile Number;00226 76 339 335.

Placer son argent chez un comptable?????

dreamstime_34241872J’ai reçu ce courriel ce matin…les noms ont été effacés pour raisons de confidentialité.

Bonjour Madame
Je ne sais plus trop où m’adresser…je suis désespérée.

Un comptable de la région de Sherbrooke m’a volé 60 000$ de l’assurance provenant du décès de mon mari. Il avait placé la somme d’argent dans ses comptes.

Il me raccroche la ligne quand j’essaie de lui parler et ne réponds plus à la porte si je me présente chez luiJe ne suis pas certaine si il est CA?    Mais je sais qu’il suivait des cours pour le devenir.

 

Vous pouvez vérifier avec les corporations professionnelles CGA, CA et CMA s’il est membre d’une corporation professionnelle de comptables  et déposer  une plainte. 

Vous pouvez prendre un avocat pour essayer de récupérer votre argent mais là, vous devrez payer pour les frais de consultation et de procédures et il faut que la personne ait encore de l’argent.

De plus, vous pouvez faire une plainte à la GRC du bureau de Sherbrooke, ou allez prendre des renseignements sur le site du Signalement en direct des crimes économiques au www.recol.ca

Vous pouvez déposer une plainte en ligne. N’attendez pas …et bonne chance.

Norbourg: C’est pas moi, c’est lui!

dreamstime_4111064Le coupable du scandale Norbourg? C’est pas moi, c’est lui.

L ‘Autorité des marchés financiers (AMF), a pris la peine de préciser que le scandale n’est pas de sa faute , qu’elle a bien fait son travail. Un article du Devoir.

Dans l’affaire Norbourg, l’Autorité a mené son travail de façon diligente et rigoureuse. Et qu’une chose soit ici clairement établie: l’Autorité a agi dès que des renseignements suffisants lui ont permis de le faire. Toute prétention ou allégation voulant que l’Autorité ait eu, dès 2002, les éléments de preuve lui permettant de mettre au jour les activités frauduleuses de Norbourg est fausse et ne vise qu’à discréditer l’Autorité ou à trouver un coupable utile.

….

Car, malgré les soupçons que l’Autorité pouvait entretenir sur Norbourg, jamais n’avons-nous cru un seul instant que l’argent des investisseurs était à risque. Pourquoi? Parce que ceux qui étaient chargés de veiller sur ces questions nous disaient que tout était conforme, qu’il n’y avait aucun problème. Bref, que l’argent était sous bonne garde et protégé. Que s’est-il passé chez les KPMG, Northern Trust, Concentra et Deschambault pour qu’une telle situation puisse se produire? Comment se fait-il qu’aucun drapeau rouge n’ait jamais été levé de leur côté? Ces sentinelles avaient la responsabilité de surveiller et d’alerter face à ce qui se passait.

Et voilà, le jeu de la chaise musical est commencé. Gageons qu’à la fin, ce sera la faute du manque de diligence des investisseurs qui ont voulu avoir de gros rendements et qui n’ont pas surveillé leurs affaires correctement  !!!!!

Mais la question est bonne, comment se fait-il que tout s’est bien passé avec:

  • les fiduciaires et autres gestionnaires impliqués;
  • les employés;
  • les vérificateurs;
  • l’AMF.

J’ai bien hâte de voir la réponse et le procès des vérificateurs.

Je lisais ce week-end , le Monde diplomatique  ( septembre 2009 , no. 666, page 1) et un article intéressant sur la “Tyrannie des lobbies”  de Serge Halami , au sujet de la polémique des assureurs , des politiciens “gangrenée par l’argent des lobbies industriels et financiers…” et l’article se termine par :

Nichés dans un système politique qui les protège- et qu’ils protègent- , profitant du cynisme général et du découragement populaire, les traders et les assureurs médicaux ne peuvent que persévérer dans leur fonction de parasites. L’ abus n’est pas une déviation de leur commerce, mais son essence.

Pendant ce temps là, ailleurs:

Ecclestone veut 75 millions de subventions sur 5 ans et ne pas payer d’impôts…( Cyberpresse )

Qui va payer le  75 millions de l’annulation du contrat des compteurs d’eau? ( Les Affaires.com )

De la magouille dans le secteur de la construction?

dreamstime_63063961L’automne n’amène pas seulement de belles journées ensoleillées et de belles couleurs. Elle amène aussi de l’action au niveau des fraudes, de la magouille dans les contrats des compteurs d’eau, des dépenses exagérées au niveau des contrats de construction publics, de la mauvaise gouvernance avec les dons de charité, des rapports de dépenses gonflés à bloc, le procès ou non de Lacroix au criminel, le procès des Hells, les Hells et la FTQ…On ne sait plus de quel coté se tourner.

Ça fait combien de temps que l’on parle de dépassement des coûts dans les contrats publics de construction? Il y a eu l’ ilôt de l’UQAM, le prolongement du métro vers Laval, le CHUM, les compteurs d’eau . À Paul Arcand le matin, on parle d’une annexe de résidence pour personnes agées  et malades dont l’ascenseur  ne ferme pas car il est trop petit pour les lits-civières. Mirabel a coûté combien? On dit qu’au Québec ça coûte beaucoup plus cher construire qu’ailleurs au Canada.

Pourtant il y a le processus de soumission et tout. On prépare des devis, on fait des appels d’offre, on prend le prix le plus bas. Mais non, ça ne marche pas. Tout coûte beaucoup, beaucoup  plus cher. Avec toute la technologie informatique, les logiciels sophistiqués, les schémas, les architectes, les ingénieurs , les gestionnaires de projet, on ne sait toujours pas , au bout de la ligne, combien un projet gouvernemental de construction va coûter. Des gens vont dans l’espace et reviennent , on marche sur la lune ,  on est capable de calculer le point de rupture des matériaux , on fait des calculs savants compliqués mais on ne sait pas additionner des dollars liés à des coûts de construction. Hé oui, des additions. Pas des logarithmes, des sinus, cosinus et du calcul des dérivés et des  intégrales, on des analyses factorielles et discriminantes ( et je ne peux pas lister celles dont je ne connais même pas l’existence mais qui doivent exister), on parle de simples  additions et  multiplications .  ( ok, c’est peut être un peu simpliste mais quand même…).

On doit encore payer pour les Olympiques de 1976. A-t-on fini de payer pour l’Expo et la première ligne de métro?

Comment ça marche?  Une partie de l’explication réside dans les extras. C’est la que ça devient payant .Ou, on fait des devis pour que ça ne coûte pas trop cher pour faire passer le projet et après , on fait les modifications. Ou les camions de béton sont détounés et les “van ” de matériaux comme du temps des Olympiques…

Le maire Tremblay annule le contrat des compteurs d’eau? Ça va couter combien? Il y a des frais d’annulation?

Une commission d’enquête s’impose et ce, depuis longtemps.

Dans un prochain blog , je parlerai des contrats de construction et des points à surveiller.

On m’offre un job par courriel! Yeah!

On m’offre un job par courriel. Pas compliqué. Pas trop de travail. Payant. Sauf que… je n’ai jamais postulé. Un contact?

Revenu passif? Faire de l’argent à ne rien faire? C’est tentant

Voici le courriel, que je rajoute à ma collection d’ hameçonnage et autres sollicitations du même genre par courriel.

Hello, We are looking for a payment officer in your area.
Your job duties will be to:
Process payments from our clients and send weekly reports on status of payments of transactions.

This is in view of our not having a branch office presently in Canada,
also becouse of paypal and ebay policies wich is prohibit to work directly with residents of some countries.

You do not need to have an office and you will have a free time doing your permanent job, you will also secure a good income during the process.
Requirements:
You need to have at least one bank account in Canada.
availability of 2 – 3 hours of spare time per day and internet access or mobile phone for communication.

If you are interested in this vacancy message us to:husteadsl29g@hotmail.com

Toujours une adresse gratuite du genre hotmail. 

Les états financiers et les chiffres ne disent pas tout.

dreamstime_58014851Dans une société de performance, les statistiques, les chiffres, les données financières sont utilisés comme mesure de performance . Il faut tout quantifier, calculer, mesurer…on veut voir le “bottom line”. Et à partir de ça, on investi, on prête, on emprunte, on paie des bonis, on devient populaire, on se donne ou on obtient du pouvoir  et on …”se pette les bretelles” signalant au reste du monde que l’on est le plus brillant, le plus fort .

Le principe en arrière de tout ça, c’est que la bonne gestion se reflète dans les chiffres et la mauvaise aussi, donc on peut et on devrait se fier aux chiffres. On a donc des états financiers de la direction pour que les investisseurs évaluent la pertinence de leurs placements. Mais la direction peut nous jouer des tours alors pour que les chiffres sont vrais ou “fidèles”  on a le rapport des vérificateurs ( auditeurs) qui donnent leur opinion que tout est conforme et que le lecteur des états financiers a une image fidèle de la situation financière de l’entreprise. On a une estampe “OK” sur les états financiers.

Sauf que…

Les firmes de vérificateurs ne semblent pas être capable d’identifier les fraudes importantes ou de corruption et est-ce que ça fait partie de leur mandat? . On a Enron, Satyan, Gomery, Lacroix .

, Norshield..etc. Il y a plein d’exemples et beaucoup de grandes firmes sont poursuivies pour faute profesionnelle.Les vérificateurs sont des spécialistes dans les règles comptables mais on peut aussi se rappeler le cas de la Hudson Consulting Group dont j’ai déjà parler sur mon blog.

Pensons à l’histoire des commandites , aux dons de  Hydro Québec, aux compteurs d’eau et ils  sont peut-être juste la pointe de l’iceberg. Je pense aussi à ce ministre d’un des pays scandinaves qui a retiré les placements du pays dans des fonds servant à ériger des murs “militaires”. Les états financiers “ne parlent pas de ça”. Les chiffres ne parlent pas d’éthique, de “fair play”, de placement éthique, de gestion éthique des fonds publics.

Est-ce que les états financiers et les rapports des vérificateurs répondent , aujourd’hui, aux besoins des investisseurs, actionnaires et à ceux portant intérêt à ladite entreprise? A-t-on besoin de plus d’informations et que ces informations  ne se  retrouvent  pas dans les états financiers et ne sont pas les chiffres?

Voilà les deux  questions à se poser.

ua-7044257-1