Juricomptabilité et évaluation d'entreprise

Articles from: 12/12/2010

Lu: Petit guide de la corruption politique de Brice de Tours

Petit guide de la corruption politique, édition du Seuil, 2009.

La première fois que j’ai commencé à lire ce livre, je l’ai laissé tomber après 30 minutes, ça ne me disait rien. C’est un texte, publié anonymement , d’un supposé politicien français. L’auteur raconte les trucs de corruption politique quand on arrive au statut de ministre en France. C’est écrit en utilisant beaucoup d’analogies qu’un québécois ne connait pas nécessairement . J’ai donc mis le livre de côté pour le reprendre lors d’une nuit d’insomnie. Il m’aiderait surement à dormir.

Les connexions de mes neurones devaient être meilleures, car au deuxième essai de lecture j’ai adoré. Drôle, ironique, voire même sarcastique, il fait l’image du Venalis politicus , le politicien hypocrite et vénal qui est au gouvernement pour se remplir les poches et ramasser des contributions politiques  pour le parti et comment il s’y prend aidé de son adjoint qu’il nomme ” THE collaborateur” , l’adjoint qui ne fait pas partie de la fonction publique. On y parle d’enveloppe brune, de voyages, de E=mc2 ( E état l’État, et c la corruption). Pendant que  les médias  dénoncent la petite corruption politique d’enveloppe d’argent, le champ est libre pour les grosses magouilles ,passées sous silence, du genre transfert d’entreprises, prise de contrôle de richesses car ” qui vole un oeuf vole un boeuf, c’est connu. Mais qui vole un boeuf peut apparemment voler le troupeau, l’étable, les terres environnantes, voire toute la filière bovine et il sera décrit comme un grand capitaine d’industrie.” Il faut souligner que l’auteur a aussi rencontré des politiciens honnêtes.

Tout compte fait, ce n’est pas si drôle. C’est même tragique de penser que des gens ont la possibilité de voler une nation  en toute impunité et ce, sans avoir de compte à rendre, avoir les poches pleines et une excellente réputation.


ua-7044257-1